Un formulaire de bail moins accessible

La CORPIQ a effectué plusieurs interventions politiques pour empêcher la publication du nouveau bail dont la nouvelle mise en page favorise les droits des locataires. Entrée en vigueur malgré tout il y a un an, le nouveau bail et la Régie du logement ont continué de frustrer les propriétaires de logements. La CORPIQ a notamment critiqué la Régie du logement, notamment pour avoir aboli le formulaire de bail informatisé, autrefois disponible. La Régie exige désormais une licence de plusieurs milliers de dollars pour reproduire le bail informatiquement, tout en maintenant le plein prix de 1,99 $ par unité produite. Il s’agit d’une aberration pour un document à usage obligatoire.