Pénurie de logements dans la région de Montréal

Apparitions médias

"En cette période de pointe pour la recherche d'un logement, les locataires doivent faire preuve de rapidité et montrer patte blanche pour espérer se trouver un toit."

Pénurie de logements dans la région de Montréal

"C’est un jeu de chaise musicale, tout le monde bouge. Les logements disponibles sont en réalité plus nombreux que le laisse entendre le taux d’inoccupation. Beaucoup de logements seront disponibles le 1er juillet."
Hans Brouillette, directeur des affaires publiques de la CORPIQ

"Le porte-parole de la CORPIQ ne redoute pas que des personnes se retrouvent à la rue dans les prochains mois. Il note toutefois que les familles avec plusieurs enfants pourraient rencontrer des difficultés croissantes à se loger dans les quartiers centraux.

Même si la demande est faible pour les grands logements, les propriétaires ont des difficultés à louer, indique-t-il, parce que les ménages n’ont pas nécessairement les moyens de payer le « juste prix », qui se situe généralement au-dessus de 1200 $. « L’offre et la demande existent, mais ne se rencontrent pas », conclut-il.

Le taux d'inoccupation des logements de trois chambres et plus s'élève à 0,8 %."

Regardez le reportage du TéléJournal 18H sur Radio Canada

Pénurie de logement à Montréal

Vous avez certainement vu ce reportage cette fin de semaine sur la pénurie de logements à louer dans le Télé Journal de Radio Canada.

Nous recevons actuellement à la CORPIQ un grand nombre de demandes de logements à louer, dans le Grand Montréal, sur notre site Kangalou ou par l'intermédiaire les pages Facebook Kangalou et MTL Best Apartments.

Vous avez des appartements à louer?
C’est le moment d’annoncer sur Kangalou

Kangalou s’affirme comme le site #1 sur les locataires de 18 à 34 ans et vient d'enregistrer pour le mois de mars seulement plus de 315 000 visites.

Retour à la liste des actualités