Un registre des loyers municipal? La CORPIQ réplique

Nouvelles

Faisant suite aux déclarations des activistes du logement et de Québec solidaire qui réclament la mise en place d’un registre public des loyers, la CORPIQ a fustigé cette idée qui, si elle se concrétisait, causerait des dommages à l’ensemble des locataires pour finalement n’aider qu’une faible minorité d’entre eux et à court terme seulement.

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux membres.

Déjà membre?

Se connecter

Vous n'êtes pas encore membre?

Adhérer maintenant
Retour à la liste des actualités