Dépôt de garantie: la priorité de la CORPIQ en 2016

Nouvelles

En 2015, la majorité des propriétaires ont subi les contrecoups de loyers impayés pendant plus de trois semaines avec au moins un locataire: c'est du moins ce que révèlent les données obtenues par la CORPIQ, grâce un sondage qu'elle a récemment effectué auprès de ses membres.


On y apprend entre autres que 59% des bailleurs ont été dans une situation semblable au moins une fois en 2015. Ces chiffres permettent de constater que le phénomène de non-paiement de loyer est en hausse, puisqu'un sondage similaire, réalisé il y a cinq ans, révélait que 48% des propriétaires de l'époque avaient vécu le même problème au moins une fois dans l'année.

Ces données seront utiles à la CORPIQ, qui finalise présentement une proposition concernant le dépôt de garantie et qu'elle entend soumettre au gouvernement du Québec au début de l'année 2016.

En l'absence de toute protection et après avoir vécu de mauvaises expériences, de plus en plus de propriétaires sont réticents à louer. Cela affecte certaines clientèles de locataires qui auraient accès à un meilleur choix de logements avec un dépôt de garantie, estime la CORPIQ. Celle-ci rappelle également que la majorité des locataires ont les moyens de verser un dépôt de garantie, comme partout ailleurs dans le monde.

La CORPIQ remercie tous les participants au sondage et révélera ses résultats prochainement.

Retour à la liste des actualités