Les baby-boomers montréalais pas prêts pour la vie en logement

Nouvelles

Même s’ils prennent de l’âge, les baby-boomers montréalais continuent en majorité d’habiter leur propriété, selon un récent rapport de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Contrairement à une hypothèse souvent véhiculée, il n’y a donc pas de retour marqué vers le marché locatif chez les 50 à 69 ans à Montréal.

Le contenu auquel vous souhaitez accéder est réservé aux membres.

Déjà membre?

Se connecter

Vous n'êtes pas encore membre?

Adhérer maintenant

Inscrivez-vous comme visiteur afin d’obtenir un accès limité au contenu réservé aux membres.

Devenir ami de la CORPIQ
Retour à la liste des actualités